contact

CONTACT

+ 33 145 83 71 70

contact@alteretgo.fr


NEWSLETTER

Les managers préférés aux réseaux sociaux d’entreprise

Les managers préférés aux réseaux sociaux d’entreprise

Vous souvenez-vous des promesses associées aux réseaux sociaux d’entreprise. On assurait qu’ils allaient “transformer les comportements”, “dématérialiser les process RH”, “favoriser la communication” et “libérer les énergies créatrices dans l’entreprise”. Mais, à en croire une étude(1) récemment réalisée par Jean Pralong pour l’Institut de gestion sociale IGS-RH, les effets de cette “révolution” se ferait encore attendre…

 

Non pas que les entreprises aient boudé cette solution : “40 % des entreprises, de toute taille, se sont équipées d’un réseau, et 26 % en veulent un d’ici fin 2018. 85 % des entreprises du CAC 40 ont le leur”, note le chercheur. En réalité, ce sont des salariés qu’est venu le blocage : malgré une intense promotion en interne, seuls 25 % des managers et 17 % des salariés au total, se servent de cet outil pour communiquer. Plus cruel encore : alors que les RSE devaient favoriser la communication transversale, leurs rares utilisateurs restent cantonnés au groupe créé par leur propre manager. Selon l’étude, les salariés y sont “8,5 fois plus engagés que dans les autres groupes”. Résultat : “Au lieu de décloisonner les services, les réseaux sociaux se superposent aux canaux hiérarchiques existants, ce qui crée une nouvelle hiérarchie, mais virtuelle ”.

 

Pour Jean Pralong, plusieurs facteurs contribuent à cet échec. Il y a bien sûr la crainte que ce qu’ils écrivent sur le réseau puisse être utilisé contre eux. Mais, plus fondamentalement encore, l’étude souligne “la préférence exprimée par les salariés pour les relations directes entretenues avec leur manager et leurs collègues”. On ne saurait mieux souligner que, même à l’ère numérique, la qualité de la communication n’est pas tant une question d’outils que d’hommes !

 

 

(1) “Mode collaboratif ou collaboratif à la mode ?”, IGS-RH, novembre 2017.