L’amour fou des créateurs d’entreprise pour leur boîte

L’amour fou des créateurs d’entreprise pour leur boîte

“Cette boîte, c’est mon bébé !” Maintes fois entendue, cette expression ne serait pas une simple métaphore. Elle exprimerait au plus près de la réalité les sentiments que les entrepreneurs ressentent pour leur entreprise. C’est en tout cas ce que tend à démontrer une étude récemment publiée par Marja-Liisa Halk et ses collègues finlandais de l’Aalto University dans la revue Human Brain Mapping.

 

En recourant à l’imagerie cérébrale, ils ont en effet constaté que l’amour du jeune dirigeant pour sa boîte s’apparente à celui que le jeune père voue à son nouveau-né. Ainsi, lorsque les jeunes entrepreneurs contemplent leur firme, les zones du cerveau associées à l’émotion, à la récompense et à la compréhension sociale s’activent de la même façon que chez de jeunes pères voyant la photo de leur enfant. Cet attachement à l’entreprise est bien sûr un facteur de réussite car, à l’instar d’un père, le dirigeant fait preuve d’un amour inconditionnel, gage d’un investissement corps et âme pouvant aller jusqu’au sacrifice de son propre bien-être.

 

Cet élan n’est toutefois pas dépourvu d’inconvénients. “Comme chez les jeunes parents, d’autres aires cérébrales, habituellement sollicitées pour évaluer nos semblables avec esprit critique, s’éteignent. En d’autres termes, les dirigeants de jeunes entreprises sont fous d’amour pour leur boîte, et incapables de voir ses défauts”, souligne la revue Cerveau & Psycho (2).

 

Comme le suggère le magazine Forbes3), il serait intéressant de poursuivre l’expérience auprès d’entrepreneurs de sexe féminin, de dirigeants recrutés, voire de salariés employés depuis des durées variables dans l’entreprise. Mais quels que soient les résultats, cette première étude démontre clairement que les véritables aventures entrepreneuriales, loin de relever de la seule rationalité économique, s’apparentent à de véritables histoires d’amour.

 

 

(1) Entrepreneurial and parental love – are they the same ? par Marja-Liisa Halko, Tom Lahti, Kaisa Hytönen et Liro Jääskeläinen, Human Brain Mapping, Volume 38, n° 6, juin 2017.
(2) Cerveau & Psycho, juin 2017 (3) www.forbes.com.