L’amélioration continue, clé du succès des all blacks

L’amélioration continue, clé du succès des all blacks

Une mission, lautonomie, et une plus grande maîtrise de leur destin, voilà ce qui motive les êtres humains, écrit James Kerr, auteur dun récent ouvrage consacré au management des All Blacks (1).

 

 

Pour cet expert en leadership, la performance exceptionnelle de la mythique équipe de rugby néo-zélandaise sexplique en grande partie par la capacité de ses dirigeants à créer un environnement dans lequel les membres des équipes peuvent développer leurs compétences, leurs connaissances et leurs caractèresen promouvant une culture de la curiosité, de linnovation et surtout de lamélioration continue.

 

 

Ancien entraîneur de l’équipe venu du monde de l’éducation, Graham Henry, explique: Nous remettons sans cesse en cause le statu quo. Nous nous interrogeons constamment sur notre façon de faire, tant comme individu que comme équipe: comment peut-on faire pour améliorer les choses?

 

 

Cet état desprit, en partie inspiré du kaizen japonais, repose sur une conviction forte: les meilleures équipes ne croient pas à lexcellence mais uniquement à lamélioration et au changement permanent. Une façon de dire que lexcellence nest pas un état mais un effort continu car rien nest jamais acquis: il est toujours possible de dégager de nouvelles marges de progrès individuel et collectif.

 

 

Les deux dimensions sont bien sûr inextricablement liées. Nous avons créé un environnement dapprentissage où, chaque jour, chacun devient meilleur et grandit, de sorte que si chaque joueur saméliore dau moins 5 %, 10 %, 15 %, l’équipe entière saméliore.

 

 

Cette façon de lier progrès collectif et investissement individuel est certes très exigeante pour les joueurs. Mais ceux-ci y trouvent leur compte et en retirent même du plaisir et de la fierté. Dabord parce que cette démarche résulte dune vision humaine de l’équipe bien résumée par ladage De meilleures personnes font de meilleurs All Blacks. Ensuite parce que cette formation dans le feu de laction répond à laspiration profonde des êtres humains qui, dans leurs carrières, souhaitent apprendre de nouvelles choses, vivre de nouvelles expériences et relever des défis inédits!

 

 

(1) Les Secrets des All Blacks, par James Kerr,
Éditons Thierry Souccar, mars2017,284 p.