En kiosque

Questions urbaines

 


Par Guy Borgel, Éditions de lAube,
mars 2017, 144 p. 18 .

 

Persuadé que la ville est devenue ce que la terre a été pendant des millénaires pour les civilisations agricoles: une source de vie et une reconnaissance didentité”, l’auteur, professeur de géographie urbaine et durbanisme à luniversité Paris-Nanterre, où il a fondé le Laboratoire de géographie urbaine, estime que la ville cristallise la plupart des enjeux et des tensions de notre temps, au carrefour de l’économique, du social et du politique. Parmi dautres questions, il note la complexité et l’épaisseur des difficultés rencontrées par les porteurs de projets durbanisme: Au cours des dernières années, les échanges passionnés et les péripéties judiciaires autour dun certain nombre de grands projets montrent bien que le débat nest pas avant tout esthétique, mais de légitimité des acteurs et des décideurs. Qui a le pouvoir de dire et de faire? Lhomme de lart? Les héritiers des œuvres menacées? Les résidents du quartier? Lopinion ? L’élu ou le juge?Et de préciser: Derrière la morphologie urbaine, plus visible, nest-ce pas tout le problème de la constitution dun socle de mémoire collective qui est posé, élaboration continue et vivante dune communauté humaine, ou/et expression intangible de règles constitutionnelles?De la sorte, lauteur met en lumière les limites dune concertation reposant sur le seul recours à des procédures légales balisées. Ainsi, comme il l’écrit, il nest pas sûr que le référendum proposé par le Président de la République pour sortir de limbroglio de laéroport de Notre-Dame-des Landes ait beaucoup clarifié les incertitudes: les opposants au projet ne sont daccord ni avec le périmètre de la consultation (la zone proche, le département, la ou les régions concernées?), ni avec le résultat sorti des urnes en juin 2016. Une remarque qui vise à souligner que le succès de tels projets repose sur des mécanismes plus subtils. Et si le soutien dont bénéficie ce type de contestations révélait une quête de sens frustrée? Et si, pour susciter ladhésion des populations, il fallait avant tout être capable de retrouver le sens dun projet urbainpartagé et coconstruit? Telles sont, in fine, les questions urbaines dont lauteur se fait le porte-voix.